Tribune libre : SOS Méditerranée à la rescousse des migrants

Tribune libre : SOS Méditerranée à la rescousse des migrants

Ils fuient la guerre, la pauvreté et d’autres situations que nous ne voudrions pas vivre. Les migrants sont pourtant de plus en plus mal perçus en Europe. Ils sont souvent jugés comme les personnes faisant vivre le chômage dans nos pays. Des associations n’hésitent plus à leur venir en aide. Notamment SOS Méditerranée.

Les migrants peuvent compter sur SOS Méditerranée

SOS Méditerranée est une jeune association née il y a seulement 3 ans comme ils l’expliquent dans leur lettre professionnelle. Mais comment peuvent-ils aider ces personnes recherchant aide et refuge ? SOS Méditerranée met en place de gros moyens. Un bateau naviguant entre la Libye et l’Italie. 11 000€ par jour pour qu’il puisse parcourir la mer méditerranée chaque jour. L’association explique que des marins-sauveteurs professionnels sont recrutés pour sauver des vies à bord du bateau. Un nombre conséquent de personnes ont déjà été sauvées. 12 000 vies sauvées en 10 mois par SOS Méditerranée.

Les migrants et l’opinion publique

Ils n’ont pas une très bonne réputation au sein de nos pays. Mais les associations comme SOS Méditerranée essayent de faire changer la vision des personnes pour qu’ils ne traitent pas l’information de façon détachée à travers les médias. L’association est financée à plus de 90% de dons privés. Ces dons et subventions collectives ont permis à l’association de partir en mer sauver des vies durant 324 jours. Il y a donc une réelle prise de conscience comme nous pouvons le voir. S’ils continuent à sensibiliser l’opinion publique de la sorte les dons pourraient augmenter de manière significative. Bérengère Matta qui travaille pour SOS Méditerranée en Bretagne (à la Maison des Associations, Rennes) intervient dans des écoles. Elle a pour but de sensibiliser plus de personnes à leur cause pour pouvoir sauver encore plus de migrants ou réfugiés.

SOS Méditerranée au cœur de l’actualité

L’Aquarius, manoeuvré par l’association SOS Méditerranée a connu un trajet mouvementé. Plus d’une semaine de périple pour 630 migrants. SOS Méditerranée s’est vu refuser l’accès à un port en Italie. C’est l’Espagne qui a accueilli l’Aquarius pour que le trajet puisse enfin finir. SOS Méditerranée et l’Aquarius ont fait couler beaucoup d’encre et c’est l’Europe qui en fait les frais. Les différents pays européens rejettent toutes responsabilités quant à cette situation. Même si la France prévoit d’en accueillir comme l’Espagne, les pays ne font pas le nécessaire pour sauver ces vies (contrairement,à l’association).

Si vous souhaitez aider SOS Méditerranée ou en apprendre un peu plus nous vous invitons à visiter leur site internet en cliquant ici.

 

Bastien pour l’équipe 123Liestra
© 2018-07-12

Retour au Blog